les temples Angkor

Les temples d’Angkor sont des joyaux cachés dans la jungle cambodgienne. Ils sont bien plus qu’un site historique ; ils sont le cœur battant d’une culture ancienne et fascinante. Dans cet article, je vous emmène dans mon aventure à travers ces merveilles architecturales, où chaque pierre raconte une histoire.

Préparez-vous à explorer avec moi les secrets de ces temples, à travers mes expériences personnelles et des conseils pratiques pour votre propre voyage. Ensemble, découvrons pourquoi Angkor reste un lieu incontournable pour tout amateur de voyage et d’histoire.

Histoire des Temples d’Angkor

les différents temples d'angkor wat

Les temples d’Angkor, situés dans le nord du Cambodge, sont le cœur d’une civilisation qui a prospéré du IXe au XVe siècle. Cette merveille architecturale était la capitale de l’Empire khmer, un empire qui, à son apogée, s’étendait bien au-delà des frontières actuelles du Cambodge.

Fondation et Expansion

L’histoire d’Angkor commence avec le roi Jayavarman II, qui, en 802, proclama l’indépendance de la région vis-à-vis de Java et établit sa capitale à Hariharalaya, près de l’actuel Roluos. Ce fut le début d’une période de construction massive, où chaque roi laissait sa marque sous forme de temples et de monuments.

Apogée et Chef-d’Œuvre : Angkor Wat

Le XIIe siècle vit l’apogée de l’Empire avec la construction d’Angkor Wat sous le règne de Suryavarman II. Ce temple, dédié à Vishnou, est un chef-d’œuvre de symétrie et de grandeur, représentant l’univers hindou avec ses cinq tours centrales symbolisant les pics du Mont Meru. Les bas-reliefs détaillés racontent des histoires mythologiques et historiques, offrant un aperçu de la vie quotidienne et des croyances de l’époque.

Angkor Thom et le Bayon : L’Ère Bouddhiste

angkor thom

Le successeur de Suryavarman II, Jayavarman VII, convertit l’empire au bouddhisme Mahayana et construisit Angkor Thom, une nouvelle capitale symbolisant l’univers bouddhiste. Au centre se trouve le Bayon, célèbre pour ses tours ornées de visages souriants, qui représentent soit le bodhisattva Avalokiteshvara, soit le roi lui-même en tant que déité.

Déclin et Redécouverte

Après le XIIIe siècle, l’empire commença à décliner, en partie à cause des invasions mais aussi en raison de problèmes environnementaux et de gestion des ressources en eau. Au XVe siècle, la capitale fut déplacée à Phnom Penh, et Angkor fut progressivement abandonné à la jungle.

Ce n’est qu’au XIXe siècle que des explorateurs occidentaux redécouvrirent Angkor. Henri Mouhot, un explorateur français, joua un rôle clé dans sa redécouverte et popularisation en Occident. Depuis, le site a été l’objet de vastes efforts de restauration et de conservation.

Patrimoine Mondial et Héritage

Aujourd’hui, les temples d’Angkor sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ils représentent un lien vivant avec le passé, témoignant de l’ingéniosité et de la spiritualité d’une civilisation ancienne. Chaque année, des milliers de visiteurs viennent admirer ces chefs-d’œuvre, rappelant ainsi l’importance universelle de ce site exceptionnel.

Les Principaux Temples d’Angkor

Angkor, un site d’une beauté et d’une importance historique incommensurables, abrite une mosaïque de temples, chacun racontant une histoire unique.

Angkor Wat : Le Cœur et l’Âme d’Angkor

Lorsque l’on parle d’Angkor, c’est Angkor Wat qui vient immédiatement à l’esprit. Ce temple, le plus grand et le plus majestueux du site, est un chef-d’œuvre de l’architecture khmère. Construit au XIIe siècle, il était initialement un sanctuaire hindou dédié à Vishnou, avant de devenir un site bouddhiste. Les bas-reliefs qui ornent ses murs ne sont pas seulement artistiques ; ils racontent des histoires de dieux et de héros, capturant l’essence de la mythologie et de l’histoire khmères.

Angkor Thom et le Bayon : Les Visages de l’Histoire

En explorant plus loin, on arrive à Angkor Thom, la dernière capitale de l’Empire khmer. Au cœur de cette ancienne ville se dresse le Bayon, un temple mystique connu pour ses tours ornées de visages souriants. Ces visages, qui pourraient représenter le bodhisattva Avalokiteshvara ou le roi Jayavarman VII, offrent un sourire serein à tous les visiteurs. Le Bayon se distingue par son design unique et ses bas-reliefs vivants, illustrant des scènes du quotidien et des batailles historiques.

Ta Prohm : La Danse de la Pierre et de la Jungle

temple ta prohm

Ta Prohm est un spectacle à part. Ce temple, laissé en grande partie dans son état naturel, offre une vision captivante de la relation entre la nature et les créations humaines. Ici, d’énormes racines d’arbres enlacent les pierres, créant un tableau où la nature semble reprendre ses droits. Cette fusion de la pierre et de la jungle offre un aperçu saisissant de la façon dont le complexe entier d’Angkor a été redécouvert.

C’est dans ce temple que certaines scène du film Tomb Raider ont été tournées.

Banteay Srei : Une Oeuvre d’Art en Grès Rose

banteay srei

Un peu plus éloigné se trouve Banteay Srei, un temple qui charme par ses détails exquis. Connu sous le nom de ‘citadelle des femmes’, ce petit temple se distingue par ses incroyables sculptures en grès rose, reflétant un niveau de détail et de finesse rarement vu dans l’architecture angkorienne.

Preah Khan : Un Témoignage du Passé Glorieux

Preah Khan, autrefois une ville, un temple et un centre d’enseignement, est un labyrinthe de couloirs et de ruines. Moins restauré que d’autres, il offre une ambiance mystérieuse et authentique, rappelant l’ère où il servait de résidence temporaire au roi Jayavarman VII.

Les Joyaux Cachés d’Angkor : Au-delà des Sentiers Battus

Lors de ma visite d’Angkor, j’ai eu la chance de découvrir certains de ses joyaux moins connus, des temples qui, malgré leur manque de renommée, n’en sont pas moins fascinants et empreints d’histoire.

Preah Palilay et son Atmosphère Mystique

Au cœur de la forêt, j’ai découvert Preah Palilay, un temple qui semble oublié par le temps. Entouré d’arbres gigantesques et de chants d’oiseaux, ce temple offre une atmosphère paisible, loin de l’agitation des sites plus fréquentés. Ses ruines, bien que modestes par rapport aux grands temples, sont d’une beauté sereine et invitent à la contemplation.

Beng Mealea : Une Aventure dans la Jungle

Une autre perle cachée est Beng Mealea, situé à environ 40 kilomètres d’Angkor Wat. Ce temple, englouti par la jungle, offre une expérience d’aventure authentique. En se frayant un chemin à travers les racines et la végétation, on peut ressentir l’excitation des premiers explorateurs qui ont redécouvert ces temples.

Kbal Spean : Le Ruisseau aux Mille Lingas

Loin des temples en pierre, Kbal Spean propose une expérience différente. Connu comme le « Ruisseau aux Mille Lingas », ce site sacré se trouve en haut d’une colline. La randonnée pour y accéder est elle-même une aventure, et une fois arrivé, on est récompensé par la vue de sculptures de lingas et de divinités gravées dans le lit de la rivière, une offrande unique aux dieux.

Phnom Bakheng : Un Coucher de Soleil à Couper le Souffle

Phnom Bakheng est célèbre pour ses vues panoramiques, en particulier au coucher du soleil. Bien que ce ne soit pas un secret pour les touristes, trouver un moment de calme pour admirer le soleil se coucher sur Angkor Wat depuis ce point de vue élevé est un moment magique.

Découverte Personnelle des Temples d’Angkor

Ma visite des temples d’Angkor a été une expérience révélatrice, un mélange d’émerveillement et d’introspection personnelle. Chaque temple que j’ai exploré m’a offert un aperçu unique de la grandeur de l’Empire khmer et de la richesse de son histoire.

Premières Impressions

Lorsque j’ai franchi les premiers pas vers Angkor Wat, le plus emblématique de tous les temples, j’ai été frappé par sa majesté. Le reflet de ses tours dans les bassins d’eau à l’aube offre un spectacle à couper le souffle. C’est une image qui reste gravée dans la mémoire. C’est un moment de pure magie, où le temps semble suspendu.

Exploration des Temples Majeurs

J’ai ensuite parcouru le Bayon, au cœur d’Angkor Thom, célèbre pour ses mystérieux visages souriants gravés dans la pierre. Se promener parmi ces géants est une expérience presque surréaliste. Chaque visage semble vous suivre du regard, vous plongeant dans une époque lointaine.

Ta Prohm, connu pour ses racines d’arbres se mêlant aux pierres, évoque un monde où la nature et l’homme coexistent en harmonie fragile. La façon dont les racines embrassent les structures, à la fois destructrice et protectrice, est un spectacle fascinant.

Visiter les Temples d’Angkor

La visite des temples d’Angkor est une aventure extraordinaire, mais elle nécessite un peu de planification. Voici quelques conseils pratiques pour vous assurer une expérience mémorable et sans tracas.

Meilleurs Moments pour Visiter Angkor Wat

  • Période de l’année : La meilleure période pour visiter Angkor est de novembre à février. À ce moment, le temps est plus frais et moins humide. Cependant, cette période est aussi la plus fréquentée. Si vous préférez éviter les foules, envisagez de visiter entre juin et octobre, malgré la mousson.
  • Heure de la journée : Pour éviter la chaleur et les grands groupes de touristes, je recommande de commencer tôt le matin. Le lever du soleil sur Angkor Wat est incontournable, mais un départ avant l’aube est alors nécessaire.

Se Déplacer sur le site d’Angkor

Explorer le site archéologique d’Angkor est une aventure en soi. Choisir le bon mode de transport est donc essentiel pour une expérience agréable. Voici les différentes options et quelques conseils pour vous déplacer dans le parc archéologique.

Tuk-Tuk

tuk-tuk pour se déplacer
  • Le Choix Populaire : Le tuk-tuk est le moyen de transport le plus courant et pittoresque pour visiter Angkor. Ces petits véhicules motorisés offrent une expérience authentique et sont idéaux pour se déplacer d’un temple à l’autre.
  • Conseils de Location : Vous pouvez louer un tuk-tuk pour la journée auprès de votre hôtel ou dans les rues de Siem Reap. Négociez le prix à l’avance, qui varie généralement entre 20 et 25 USD pour une journée complète.

Vélo

  • Pour les Aventuriers : Louer un vélo est une option fantastique pour ceux qui souhaitent explorer à leur propre rythme. Cela offre une grande flexibilité et la possibilité de s’arrêter où vous le souhaitez.
  • Location et Conseils : Les vélos peuvent être loués à Siem Reap pour environ 5 USD par jour. Assurez-vous d’avoir une carte du site et de l’eau en abondance, surtout si vous visitez pendant les mois chauds.

Scooter

  • Une solution pratique : Les scooters sont une alternative moins physique aux vélos. Ils offrent une liberté de se déplacer pour explorer le site.
  • Location : Vous pouvez louer facilement des scooters à Siem Reap. Assurez-vous de porter un casque.

Marche

  • Pour une Exploration Intime : Si vous êtes un passionné de randonnée, explorer Angkor à pied peut être une expérience. Cela permet de vraiment s’immerger dans l’atmosphère du site.
  • Préparation : Portez des chaussures confortables, apportez de l’eau, un chapeau, et prévoyez suffisamment de temps pour vous reposer et vous hydrater.

Vu les distances à parcourir, je ne vous recommande pas de marcher pour vous déplacer. Le vélo est le strict minimum, et le tuk-tuk est, pour moi, la meilleure solution pour pouvoir profiter du site.

Hébergement

Séjournez à Siem Reap, qui offre une gamme variée d’hébergement, des auberges de jeunesse aux hôtels de luxe. Il vous faudra entre 15 minute et 45 minutes pour rejoindre les principaux temples. Il y a également des temples à plusieurs centaines de kilomètres qu’il faut rejoindre en voiture.

Conseils Généraux pour la visite

  • Débuter Tôt : Commencer tôt non seulement pour éviter la foule mais aussi pour échapper à la chaleur de la mi-journée.
  • Planifier Votre Itinéraire : Avec tant à voir, il est utile de planifier à l’avance les temples que vous souhaitez visiter.
  • Sécurité : Toujours garder vos affaires personnelles en sécurité, surtout dans les zones très fréquentées.
  • Vêtements : Portez des vêtements confortables adaptés à la marche et respectueux des lieux de culte. Pensez à des chaussures de marche, un chapeau, et n’oubliez pas la crème solaire et de l’eau.
  • Respect des Sites : Respectez les règles du site, ne touchez pas les sculptures et évitez de grimper sur les structures fragiles. N’oubliez pas que ces temples sont des lieux sacrés pour beaucoup.

Informations Pratiques

Les tarifs

Les billets pour Angkor sont disponibles sous forme de pass de un, trois ou sept jours. Je recommande le pass de trois jours minimum pour une expérience complète sans précipitation.

Vous pouvez acheter le pass directement en ligner sur le site Angkor Entreprise. Attention, c’est le seul site à vendre les billets. Il est également possible de les acheter sur place.

Passer par un guide

Lors de ma visite à Angkor Wat, j’ai opté pour l’accompagnement d’un guide local. Ce choix s’est avéré être l’un des aspects les plus enrichissants de mon voyage. Un guide ne se contente pas de vous orienter à travers le dédale des temples ; il ouvre une fenêtre sur l’âme même d’Angkor.

Un guide possède une connaissance approfondie de chaque temple, apportant à la vie les histoires et légendes gravées dans chaque pierre. En écoutant les récits de batailles épiques, de divinités et de rois légendaires, j’ai pu ressentir le pouls de l’histoire qui anime ces ruines ancestrales.

Au-delà des faits et chiffres, le guide m’a fait part de perspectives et anecdotes qui ne figurent dans aucun guide touristique. Ces échanges offrent un aperçu intime de la culture cambodgienne et de l’héritage spirituel d’Angkor.

Choisir un guide, c’est aussi s’offrir la liberté de se concentrer sur l’expérience sans se soucier de l’itinéraire et de la logistiques. Le guide s’occupe de tout, de la planification du parcours à la gestion du temps. Il s’assure que vous puissiez voir les sites majeurs ainsi que quelques joyaux cachés.

De plus, en engageant un guide local, vous contribuez directement à l’économie de la communauté qui entretient et préserve ces merveilles historiques. C’est une façon de voyager responsable et consciente, en soutenant ceux qui maintiennent vivante la magie d’Angkor.

Voici les informations concernant mon guide francophone : Vuthy – WhatsApp : +855 15 906 155

Il propose divers circuits sur plusieurs jours. Il se fera un plaisir de tout vous expliquer.

L’Impact Culturel et Spirituel d’Angkor

La visite des temples d’Angkor m’a permis de prendre conscience de l’impact profond et durable qu’a eu ce site, non seulement sur l’art et l’architecture cambodgiens, mais aussi sur la spiritualité et l’identité culturelle du Cambodge.

Influence sur l’Art et l’Architecture Cambodgiens

art temple angkor

L’architecture d’Angkor, avec ses tours en forme de lotus, ses bas-reliefs détaillés et ses constructions harmonieuses, a influencé de manière significative l’architecture dans tout le Cambodge. De nombreux temples, palais et bâtiments publics à travers le pays s’inspirent de l’esthétique angkorienne. Les sculptures et bas-reliefs d’Angkor, représentant des scènes mythologiques et historiques, ont également eu une influence majeure sur les arts visuels cambodgiens, notamment la sculpture et la peinture.

Un Centre Spirituel et Religieux

Spirituellement, Angkor est resté un lieu de pèlerinage important pour les bouddhistes et les hindous. Malgré le passage du temps, les temples continuent de servir de lieux de culte et de méditation. Les rituels et les prières pratiqués ici connectent les visiteurs et les fidèles au riche passé spirituel du site. Cette continuité des pratiques religieuses à Angkor témoigne de la profondeur de la foi et de la spiritualité du peuple cambodgien.

Angkor dans l’Identité Cambodgienne

Angkor occupe une place particulière dans le cœur et l’identité des Cambodgiens. Il est vu comme un symbole de fierté nationale et un rappel de l’âge d’or de la civilisation khmère. Cette connexion est renforcée par la représentation d’Angkor Wat sur le drapeau national. Soulignant ainsi son importance non seulement comme site historique, mais aussi comme symbole de l’unité et de la résilience du Cambodge.

Angkor et son Rayonnement International

Sur le plan international, Angkor a attiré l’attention du monde sur le Cambodge, mettant en lumière son riche patrimoine culturel et historique. Il a également joué un rôle clé dans le développement du tourisme au Cambodge, attirant des visiteurs de tous les coins du globe désireux de découvrir ce site exceptionnel.

Une Invitation à Découvrir Angkor

Angkor n’est pas seulement un site à visiter ; c’est un chapitre vivant de l’histoire à expérimenter, un lieu où chaque pierre, chaque sculpture raconte une histoire.

Je vous invite, vous qui lisez cet article, à faire le voyage vers Angkor. Venez découvrir par vous-même la majesté d’Angkor Wat au lever du soleil. Ressentez la sérénité des visages du Bayon, et laissez-vous surprendre par la force de la nature à Ta Prohm. Chaque temple offre une nouvelle perspective, une nouvelle émotion, une nouvelle connexion avec le passé.

Votre visite à Angkor ne sera pas seulement une aventure dans des ruines anciennes. Elle sera un voyage dans le temps, une exploration de la richesse de la culture cambodgienne et un témoignage de la grandeur humaine. Chaque pas dans ce site historique est une découverte, chaque moment passé ici est un trésor.

En venant à Angkor, vous participerez non seulement à la découverte de l’un des plus grands trésors de l’humanité, mais vous contribuerez aussi à sa préservation pour les générations futures. C’est une expérience qui change la perspective, qui enrichit l’esprit, et qui reste gravée dans le cœur.