Phnom Penh

Nichée au confluent du Mékong et du Tonlé Sap, Phnom Penh, la vibrante capitale du Cambodge, invite les voyageurs à découvrir un monde où le passé et le présent se rencontrent. Cette ville, riche d’une histoire complexe et souvent mouvementée, est aujourd’hui un centre dynamique de culture, d’économie et de politique cambodgienne.

Phnom Penh, autrefois connue comme la « Perle de l’Asie », continue de séduire par son charme unique, mélange de patrimoine architectural colonial, de temples traditionnels, et de gratte-ciels modernes. Au-delà de son paysage urbain, c’est l’âme de la ville, façonnée par son histoire et ses habitants, qui marque profondément les visiteurs.

Description de l'image
Lancer son entreprise : le parcours vers l'indépendance
Avec des conseils pratiques et des exemples concrets, ce livre vous guide vers la réussite.
Prenez le contrôle de votre avenir professionnel et réalisez vos rêves.
Acheter le livre

L’histoire de Phnom Penh

Les origines mythiques de Phnom Penh

La fascinante histoire de Phnom Penh s’ancre dans les légendes. Selon l’une d’elles, la ville tire son nom d’une figure locale, Madame Penh, qui aurait découvert des statues de Bouddha dans le fleuve et érigé un temple sur une colline, d’où le nom « Phnom Penh » – la colline de Penh.

Capitale royale et croissance

Devenant la capitale au 15ème siècle après la chute d’Angkor, Phnom Penh s’est transformée en un centre important de commerce et de culture. Cette période marque le début de son ascension en tant que cœur politique et spirituel du Cambodge. Elle fait partie intégrante de l’histoire du Cambodge.

L’influence coloniale française

la ville de phnom penh

L’époque coloniale française, démarrant au 19ème siècle, a profondément impacté la ville. Phnom Penh a alors vu l’émergence d’une architecture au style européen, mélangeant influences françaises et tradition cambodgienne, façonnant ainsi son visage unique.

L’ère de la prospérité post-indépendance

Après avoir obtenu son indépendance en 1953, Phnom Penh a connu une période dorée, se modernisant rapidement et renforçant son statut de métropole culturelle et économique de l’Asie du Sud-Est.

Les années sombres sous les Khmers Rouges

La période la plus sombre de Phnom Penh a été sous le régime des Khmers rouges dans les années 1970. La ville a été vidée de sa population et a subi d’importants dommages, laissant des cicatrices profondes tant sur le plan architectural que dans le cœur de la population.

Reconstruction et résilience

Après ces années tragiques, Phnom Penh a entrepris un long processus de reconstruction. La ville travaille à se réinventer, tout en préservant les traces de son histoire complexe.

Un avenir tourné vers la modernité

Aujourd’hui, Phnom Penh se caractérise par son dynamisme et sa résilience. En tant que témoin vivant de l’histoire cambodgienne, elle allie modernité et traditions, et continue de jouer un rôle clé dans le développement du pays.

Les incontournables de Phnom Penh

Phnom Penh regorge de sites et d’expériences captivants qui représentent le cœur culturel et historique du Cambodge. Découvrons ensemble certains des endroits les plus emblématiques de cette ville fascinante.

Le palais royal et la pagode d’argent

Le palais royal, résidence du roi du Cambodge, est un chef-d’œuvre de l’architecture khmère. À l’intérieur de ce complexe, vous trouverez la pagode d’argent, célèbre pour son sol incrusté de carreaux d’argent et ses statues de Bouddha précieuses. Ce lieu est essentiel pour saisir l’élégance et le prestige de la royauté cambodgienne.

Wat Phnom

Wat Phnom, situé sur une colline qui donne son nom à la ville, est l’un des monuments les plus significatifs de Phnom Penh. Ce temple bouddhiste, riche en histoire et en légendes, est non seulement un lieu de culte mais aussi un point de repère central pour les habitants et les visiteurs. La légende raconte que le temple a été construit pour abriter quatre statues de Bouddha trouvées par Madame Penh dans le fleuve. Aujourd’hui, Wat Phnom reste un symbole emblématique de la ville. Elle offre un cadre paisible et spirituel, idéal pour une promenade tranquille et une immersion dans la culture locale. Sa position élevée offre également une belle vue sur les environs. Cela fait de Wat Phnom un lieu de visite incontournable pour comprendre l’esprit et l’histoire de Phnom Penh.

Lors de votre visite dans les jardins, vous pourriez croiser des grand calaos. Un oiseau très étonnant !

chauve souris à phnom penh

Enfin, si vous êtes amateur d’animaux, aventurez vous dans la rue en face de l’entrée de Wat Phnom. Sur votre gauche se trouve un grand arbre. Regardez bien, il y a des centaines de chauves souris ! Un spectacle très étonnant.

Le musée national du Cambodge

Musée national de Phnom penh

Visiter le musée national est une plongée dans l’histoire cambodgienne. Avec sa vaste collection d’art et d’artefacts allant de la période pré-angkorienne à l’époque moderne, ce musée est un passage obligé pour comprendre l’évolution de la culture et de l’art cambodgien.

Le marché central de Phnom Penh

Le marché central, ou Phsar Thmei, est un lieu vibrant et coloré, idéal pour ceux qui cherchent à s’immerger dans l’ambiance locale. Avec son architecture distinctive et ses multiples stands, c’est l’endroit parfait pour acheter des souvenirs authentiques, des textiles cambodgiens et pour goûter à la cuisine locale dans une atmosphère trépidante.

Le musée du génocide de Tuol Sleng

le musée du génocide à Phnom penh

Le musée du génocide de Tuol Sleng, autrefois lycée transformé en prison (S-21) sous les Khmers rouges, est un site poignant. Cet endroit offre un aperçu sombre mais nécessaire de l’histoire tragique du Cambodge. La visite de ce musée est essentielle pour comprendre l’impact profond du régime des Khmers rouges sur le peuple cambodgien.

L’île de la soie

Un peu en dehors de Phnom Penh, l’île de la soie (Koh Dach) offre une escapade paisible. Ici, vous pouvez découvrir les traditions ancestrales de tissage de la soie cambodgienne et profiter de la tranquillité rurale, un contraste agréable avec l’agitation de la ville.

Se faire masser à Phnom Penh

Pour une expérience relaxante, envisagez de vous faire masser dans l’un des nombreux spas de Phnom Penh. Ces massages, inspirés des techniques traditionnelles cambodgiennes, sont une façon parfaite de se détendre après une journée de visite.

Choeung Ek

Choeung Ek, mieux connu sous le nom de « Champs de la Mort », est un autre site important lié à l’histoire des Khmers rouges. Ce lieu de mémoire, où des milliers de personnes ont été exécutées, est marqué par un stupa commémoratif rempli de crânes. C’est un endroit de recueillement et de réflexion sur l’histoire tragique du Cambodge.

Mékong River

Enfin, une visite à Phnom Penh ne serait pas complète sans passer du temps au bord du Mékong. Que ce soit en faisant une croisière au coucher du soleil ou simplement en se promenant le long de ses rives, le Mékong offre une perspective paisible et pittoresque de la vie cambodgienne.

Description de l'image
Lancer son entreprise : le parcours vers l'indépendance
Avec des conseils pratiques et des exemples concrets, ce livre vous guide vers la réussite.
Prenez le contrôle de votre avenir professionnel et réalisez vos rêves.
Acheter le livre

La vie quotidienne à Phnom Penh

Phnom Penh, au-delà de ses monuments historiques et de ses sites touristiques, est une ville vibrante et dynamique, pleine de vie et de couleurs. Cette section vous emmène dans les rues de la capitale cambodgienne pour découvrir son quotidien.

L’atmosphère des rues

Se promener dans les rues de Phnom Penh est une expérience en soi. Entre les marchands ambulants proposant une variété de produits locaux, les motos et tuk-tuks naviguant habilement dans le trafic, et les éclats de rire des enfants jouant sur les trottoirs, la ville offre un spectacle vivant et authentique. Cette effervescence est le cœur battant de Phnom Penh, reflétant l’énergie et la résilience de ses habitants.

La cuisine locale

Un beef loklak

La cuisine cambodgienne est un mélange exquis de saveurs, d’épices et d’influences. À Phnom Penh, vous aurez l’opportunité de goûter à une variété de plats locaux tels que le célèbre Amok, un curry doux cuit à la vapeur dans des feuilles de bananier, ou le Bai Sach Chrouk, un simple mais délicieux porc grillé servi avec du riz. Les petits stands de rue ainsi que les marchés sont les meilleurs endroits pour s’immerger dans la culture culinaire de la ville.

Les marchés locaux

Les marchés de Phnom Penh sont des centres d’activité où les habitants viennent faire leurs courses quotidiennes. Des marchés comme le marché russe ou le marché de Boeung Keng Kang offrent non seulement un aperçu de la vie quotidienne, mais sont aussi d’excellents lieux pour acheter des produits locaux, des textiles, de l’artisanat et des souvenirs.

La vie nocturne

La nuit, Phnom Penh se transforme et offre une autre facette de son charme. Avec une variété de bars, de restaurants et de clubs, la vie nocturne de la ville est un mélange captivant de styles, attirant à la fois les locaux et les visiteurs. Que vous cherchiez une soirée tranquille en bord de rivière ou une nuit animée dans un club branché, Phnom Penh a quelque chose à offrir à chacun.

Phnom Penh : un mélange de tradition et de modernité

Phnom Penh est une ville où le passé rencontre le présent de manière fascinante, créant un tissu urbain unique où tradition et modernité coexistent harmonieusement. Cette section explore comment ces deux mondes s’entremêlent dans la capitale cambodgienne.

L’architecture : un mélange de styles

L’architecture de Phnom Penh est un reflet vivant de son histoire. Des bâtiments coloniaux français aux pagodes traditionnelles khmères, en passant par les immeubles modernes, la ville présente un paysage urbain diversifié. Cette diversité architecturale offre un aperçu de l’évolution de Phnom Penh au fil du temps, illustrant comment la ville a su adapter et mélanger différents styles pour créer sa propre identité.

L’impact de la modernisation

La modernisation de Phnom Penh a apporté des changements significatifs, notamment dans son infrastructure et son économie. Des projets de développement urbain et l’augmentation du tourisme ont transformé certains quartiers, introduisant de nouveaux modes de vie et des opportunités économiques. Toutefois, cette modernisation s’accompagne d’un effort conscient pour préserver l’héritage culturel de la ville, assurant ainsi que la croissance de Phnom Penh reste ancrée dans ses racines traditionnelles.

Quand visiter Phnom Penh

Phnom Penh, avec son climat tropical, peut se visiter tout au long de l’année. Mais certains moments sont plus idéaux que d’autres pour découvrir la ville.

  1. Saison Sèche (Novembre à Avril) : Cette période est le meilleur moment pour visiter Phnom Penh. Le temps est généralement ensoleillé et sec, rendant les visites touristiques plus agréables. Les températures sont chaudes mais supportables. C’est également une période populaire pour le tourisme, donc attendez-vous à une ville plus animée.
  2. Saison des Pluies (Mai à Octobre) : Bien que cette période soit marquée par des averses fréquentes, elles sont souvent de courte durée et peuvent offrir un répit rafraîchissant de la chaleur. La saison des pluies apporte également une beauté naturelle renouvelée, avec une végétation plus luxuriante. Il y a généralement moins de monde, ce qui peut offrir une expérience plus authentique et tranquille.

Visiter Phnom Penh pendant l’une ou l’autre saison a ses avantages. La saison sèche offre un climat plus prévisible pour l’exploration, tandis que la saison des pluies offre une ambiance plus calme et une nature plus verdoyante. Si vous souhaitez en savoir plus, on vous explique tout sur quand visiter le Cambodge.

Comment se rendre à Phnom Penh

Se rendre à Phnom Penh offre plusieurs possibilités, adaptées à différents budgets et préférences de voyage. Voici un résumé des principales manières de rejoindre la capitale cambodgienne :

En avion

avion pour Phnom penh
  • La plupart des visiteurs internationaux arrivent à Phnom Penh par avion. Les vols internationaux atterrissent à l’aéroport international de Phnom Penh. Cet aéroport est bien connecté à plusieurs grandes villes asiatiques.
  • Il n’y a pas de vols directs depuis l’Europe, mais des correspondances sont disponibles via des villes asiatiques majeures comme Singapour, Hong Kong, Kuala Lumpur, Ho Chi Minh (Saigon), Vientiane ou Bangkok​​.

Si vous venez de l’étranger, n’oubliez pas les formalités pour entrer au Cambodge.

De Ho Chi Minh-Ville à Phnom Penh

  • Pour ceux qui voyagent depuis Ho Chi Minh-Ville, il existe différentes possibilités :
    • Par avion : Des vols directs relient Ho Chi Minh-Ville à Phnom Penh, prenant environ 1 heure. Les prix varient généralement entre 100 et 200 USD.
    • Par bus : Le trajet en bus dure environ 6 heures, avec des tarifs variant de 8 à 25 USD. Des bus confortables et climatisés sont disponibles, et certains services incluent un guide anglophone.
    • Par bateau : Pour une expérience plus pittoresque, vous pouvez opter pour un voyage en bateau via Chau Doc, ce qui prend environ 12 heures. Cette option est idéale pour ceux qui ont plus de temps et souhaitent profiter des paysages le long du fleuve​​.

Depuis le Cambodge

Pour les voyageurs déjà au Cambodge, atteindre Phnom Penh peut se faire de plusieurs manières, en fonction de leur localisation initiale dans le pays.

  • Par la route : De nombreuses villes cambodgiennes sont reliées à Phnom Penh par des services de bus réguliers. Ces bus varient en termes de confort et de prix, mais offrent généralement une manière économique et directe de rejoindre la capitale. Les villes telles que Siem Reap, Sihanoukville, Battambang, et Kampot ont des liaisons régulières de bus vers Phnom Penh. Personnellement je passe par la compagnie Vireak Buntham Express. Vous pourrez également rejoindre les villes de Kratie et Kampong Cham.
  • Par bateau : Si vous êtes dans une ville proche du Mékong ou du lac Tonlé Sap, comme Siem Reap, il est possible de voyager vers Phnom Penh par bateau. C’est une manière pittoresque et unique de voir le pays, bien que cela puisse prendre plus de temps que les autres moyens de transport.
  • En avion : Pour les longues distances à l’intérieur du Cambodge, des vols intérieurs sont disponibles vers Phnom Penh depuis certaines villes. Bien que cela soit plus coûteux, c’est le moyen le plus rapide de voyager à l’intérieur du pays.
  • Location de voiture ou de moto : Pour ceux qui préfèrent une plus grande liberté de mouvement, louer une voiture ou une moto peut être une option. Cela permet une exploration plus personnelle et à votre rythme, bien que cela nécessite une certaine familiarité avec les routes et les conditions de conduite locales.

Voyager en train à Phnom Penh

Il existe actuellement deux principales lignes ferroviaires gérées par Royal Railway :

  1. La Ligne du Sud : Elle relie Phnom Penh à Sihanoukville, passant par des villes comme Takeo, Krong Kep et Kampot. Cette ligne est idéale pour se rendre dans les provinces côtières du sud du Cambodge.
  2. La Ligne du Nord : Elle relie Phnom Penh à Poipet, à la frontière avec la Thaïlande, desservant des villes importantes comme Pursat, Battambang et Sisophon. Cette ligne est utile pour se rendre dans le nord-ouest du Cambodge.

Comment se déplacer dans la ville de Phnom Penh

Une fois à Phnom Penh, il existe plusieurs moyens de se déplacer dans la ville :

  • Les tuk-tuks sont omniprésents et constituent un moyen pratique et abordable de se déplacer.
  • Les taxis et les services de transport par application (comme Grab) offrent également des possibilités de transport confortables. Cela vous évite, entre autre, à négocier le prix de la course.
  • Pour les plus aventureux, louer un vélo ou une moto peut être une excellente façon d’explorer la ville à un rythme plus personnel.
Description de l'image
Lancer son entreprise : le parcours vers l'indépendance
Avec des conseils pratiques et des exemples concrets, ce livre vous guide vers la réussite.
Prenez le contrôle de votre avenir professionnel et réalisez vos rêves.
Acheter le livre

Où dormir à Phnom Penh

M9 Kirirom Hotel (35 euros)

M9 kirirom hôtel

Situé idéalement avec une vue sur le Mékong, le M9 Kirirom Hotel est un établissement récent, offrant des chambres dans les étages supérieurs. L’hôtel ne propose pas de petit-déjeuner, mais dispose d’un restaurant. Les chambres sont très propres, modernes et bénéficient d’un service de ménage quotidien, garantissant un séjour confortable et agréable.

New York Hôtel (25 euros)

Le New York Hôtel est situé dans un quartier qui n’est pas le meilleur mais reste convenable. Un aspect particulier est que l’établissement est fermé la nuit, nécessitant de réveiller le gardien pour entrer. Les chambres sont propres et un petit-déjeuner buffet est inclus, offrant un choix de plats salés, du pain, de la confiture et des fruits.

Relax Hotel (22 euros)

Relax hôtel

Le Relax Hotel offre un bon confort à un prix raisonnable. Cependant, le wifi est de mauvaise qualité. L’emplacement n’est pas trop éloigné du centre-ville, mais les rues environnantes sont difficiles à parcourir à pied, ce qui peut être un inconvénient pour certains voyageurs

Hotel Sor (25 euros)

hôtel sor

L’Hotel Sor est bien situé et offre un excellent rapport qualité-prix. Son point fort est le petit-déjeuner, un buffet complet et savoureux. Initialement, j’ai été attribué une chambre sans fenêtre, ce qui n’était pas indiqué lors de la réservation sur Booking. Après demande, j’ai été surclassé dans une chambre plus grande, mais celle-ci donnait sur une rue bruyante. Il est possible d’avoir un petit balcon moyennant un supplément. L’hôtel est un peu ancien, mais conserve un charme certain.

Joy Hotel (24 euros)

joy hôtel

Le Joy Hotel présente un aspect agréable à première vue mais est malheureusement infesté de cafards. C’est un hôtel que j’avais réservé sur Trip.com. En plus, il n’y a pas de petit-déjeuner inclus. Situé un peu loin du centre-ville, il est nécessaire de se déplacer en tuktuk. En revanche, un avantage est sa proximité avec un petit centre commercial, ce qui est pratique pour les achats quotidiens.

Ces descriptions reflètent mes expériences personnelles et peuvent donc varier pour d’autres voyageurs. Il est alors toujours recommandé de consulter des avis récents pour obtenir les informations les plus à jour sur ces hôtels.

Phnom Penh, une destination à visiter absolument !

Phnom Penh est donc une étape incontournable pour quiconque voyage au Cambodge. Pour saisir pleinement l’essence de ce pays fascinant, un séjour de 2 à 3 jours dans sa capitale est essentiel. Cependant, ceux qui disposent de plus de temps trouveront que Phnom Penh a assez de richesses culturelles et historiques pour justifier facilement une semaine de découverte et d’exploration approfondies.